Berne, 14.06.2024 - Le Conseil fédéral a accepté lors de sa séance du 14 juin 2024 de prolonger la durée de validité de la concession d’exploitation du casino de Schaffhouse. L’établissement ne devra donc pas fermer ses portes à la fin de 2024, mais pourra poursuivre son activité jusqu’à l’ouverture du casino de Winterthur.

Lors du lancement de l’appel d’offres pour l’attribution des nouvelles concessions de maison de jeu en 2022, le casino de Schaffhouse ne s’était pas porté candidat à l’obtention d’une nouvelle concession. Il prévoyait de fermer ses portes à l’échéance de la concession actuelle, à la fin de 2024. Grâce à la décision adoptée aujourd’hui, le casino de Schaffhouse pourra poursuivre son activité jusqu’à l’ouverture du futur casino de Winterthur, mais au plus tard jusqu’à la fin du mois de mars 2026. Le Conseil fédéral a suivi la proposition de la Commission fédérale des maisons de jeu et donné suite à la demande de la société exploitante.

Le casino de Schaffhouse fait partie du groupe Swiss Casinos Holding AG, qui est aussi propriétaire du nouveau casino de Winterthur. En raison de retards de construction, le nouvel établissement ne pourra pas ouvrir ses portes avant la fin de 2025 vraisemblablement. La prolongation de la durée de validité de la concession actuelle permettra non seulement de continuer à proposer à la population de la région de Schaffhouse une offre de jeux sûre et réglementée, mais aussi de générer des recettes de l’ordre de 6 millions de francs en faveur de l’AVS et du canton de Schaffhouse. Quant au personnel de l’établissement, il pourra rester en poste à Schaffhouse, avant de rejoindre sa nouvelle affectation à Winterthur.

L’exploitation en parallèle des deux maisons de jeu est exclue. Le casino de Schaffhouse devra cesser son activité au plus tard lorsque le casino de Winterthur sera inauguré. Le Conseil fédéral prévoit de se pencher à nouveau en 2028 sur la question de la concession de la zone de Schaffhouse, qui n’avait pas pu être réattribuée faute de candidatures valables.


Adresse pour l'envoi de questions

Charlotte Schläpfer, Service de communication, T +41 58 465 63 15,
charlotte.schlaepfer@esbk.admin.ch


Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral de justice et police
http://www.ejpd.admin.ch

Commission fédérale des maisons de jeu
http://www.esbk.admin.ch



Permalien le-casino-de-schaffhouse-autorise-a-poursuivre-son-activite-jusqu-a-la-fin-de-mars-2026-au-plus-14-06-2024-704.html

Berne, 06.06.2024 - Lors d'une perquisition effectuée dans la nuit du mercredi 5 juin 2024, la Commission fédérale des maisons de jeu (CFMJ) a séquestré divers objets. Une personne a été arrêté provisoirement.

La CFMJ a mené une action ciblée contre les jeux de casino illégaux à Liebefeld, près de Berne. En collaboration avec la police cantonale bernoise, une perquisition a eu lieu dans la nuit du 5 juin 2024 à la Schwarzenburgstrasse. L'opération ciblée a confirmé les soupçons selon lesquels des parties de poker illégales avec des mises en argent se déroulaient dans les locaux perquisitionnés.

Au total, la CFMJ a séquestré deux téléphones portables ainsi que divers documents et autres objets. Les 12 personnes présentent ont été contrôlées et entendues. Lors de l'intervention, l'organisateur présumé de la partie de poker illégale a sauté par l'une des fenêtres et a été blessé. Il a été arrêté provisoirement. Au terme de l'enquête, il devra répondre devant la justice de l'offre illégale de jeux de casino.


Adresse pour l'envoi de questions

Charlotte Schläpfer, spécialiste en communication, T +41 58 465 63 15,
charlotte.schlaepfer@esbk.admin.ch
Marjorie Stangl, spécialiste en communication, T +41 58 466 34 16,
marjorie.stangl@esbk.admin.ch


Auteur

Commission fédérale des maisons de jeu
http://www.esbk.admin.ch



Permalien demantelement-d-un-local-de-poker-illegal-a-liebefeld-06-06-2024-703.html

Le plus grand groupe de casinos de Suisse rejoint l'Association des Casinos. Swiss Casinos est désormais également membre de l'association. Les 21 casinos terrestres et les dix casinos en ligne sont représentés et déterminent ensemble l'avenir de l'industrie des casinos.

Swiss Casinos implantés à Pfäffikon, Schaffhouse, Saint-Gall et Zurich ont été officiellement admis au sein de l'Association Suisse des Casinos lors de l'assemblée des délégués du 22 mai 2024. Le Swiss Casino Winterthur a reçu l'autorisation du Conseil fédéral à partir de 2025 et sera également accepté dans l'association après l'ouverture.

Avec un chiffre d'affaires de 187,7 millions de francs provenant du secteur des casinos en 2023, Swiss Casinos est le groupe de casinos le plus solide financièrement en Suisse et a payé des frais d'environ 87,6 millions de francs, dont la majeure partie est reversée à l'AVS.

Les 21 casinos terrestres et les dix casinos en ligne sont désormais membres de l'association.

Gerhard Pfister, président de l'Association Suisse des Casinos: «Je suis heureux que Swiss Casinos ait rejoint l'association et que l'ensemble de la branche des casinos puisse parler d'une seule voix.» Swiss Casinos Marc Baumann, conseil d'administration de Swiss Casinos : « Le commerce en ligne transforme durablement l'industrie suisse des casinos. Nous sommes impatients de contribuer à façonner l’avenir avec l’Association Suisse des Casinos.» Swiss Casinos Marcel Tobler, PDG de Swiss Casinos : « En tant que plus grand groupe de casinos suisse, nous sommes désormais également représentés au sein de l'association. Avec notre force d’innovation et notre caractère suisse comme élément fondamental de notre ADN, nous contribuons à définir l’agenda de l’industrie des casinos.



Permalien swiss-casinos-nouveaux-membres-de-l-association-suisse-des-casinos-05-06-2024-702.html

Berne, 04.06.2024 - La Commission fédérale des maisons de jeu (CFMJ) a classé la procédure ouverte en lien avec de la publicité présumée pour les jeux d'argent en ligne non autorisés en Suisse de l’opérateur « Stake ». En effet, une analyse détaillée du cas a révélé qu’en raison d'une combinaison de plusieurs critères, l’utilisation du logo de « Stake » par Sauber Motorsport AG (« Sauber ») ne constituait pas un comportement punissable. Cette décision ne constitue pas un précédent.

En Formule 1, « Sauber » se présente avec le logo de son partenaire et sponsor « Stake ». Ce logo est par exemple visible sur les voitures de course, mais aussi sur les combinaisons de course, le site Internet, les réseaux sociaux et lors de différentes retransmissions en direct de la télévision suisse-alémanique SRF. La question était de savoir si « Sauber » faisait de la publicité pour « Stake », un opérateur de jeux de casino en ligne non autorisés en Suisse. Début 2023, le Secrétariat de la CFMJ a ainsi ouvert une instruction pénale administrative et mené une enquête pour déterminer s'il s'agissait dans ce cas précis d'une publicité illégale au sens de la loi fédérale sur les jeux d'argent.

La notion de publicité, dans son acception la plus générale, comprend également celle de sponsoring. L'offre de jeux en ligne de « Stake » n'est pas autorisée en Suisse et figure donc sur la liste des offres de jeux bloquées par la CFMJ. L'exécution du contrat de sponsoring, et plus précisément le fait que « Sauber » apparaisse accompagné du nom et du logo de « Stake », doit donc en principe être qualifiée de publicité.

Pour déterminer s'il s'agissait d'une publicité illégale au sens de la loi, la CFMJ a pris en considération plusieurs critères. Elle a notamment tenu compte du fait que « Sauber » faisait principalement des apparitions au niveau international et qu'aucune manifestation affichant le logo de « Stake » n'avait lieu en Suisse. Par ailleurs, « Sauber » n'a pris aucune mesure publicitaire qui s'adressait explicitement à un public suisse. Quant au site Internet de « Sauber », il est international et n'est pas spécifiquement destiné à un public suisse. Dans sa décision, la CFMJ a en outre tenu compte du fait que l'offre de jeux de « Stake » n'était pas accessible depuis la Suisse au moyen d'un VPN (Virtual Private Network), ni d'aucune autre manière, et que les exploitants de la plateforme en ligne avaient pris les mesures nécessaires afin qu'aucun joueur suisse ne puisse s'inscrire sur la plateforme.

Sur la base des résultats de cette enquête, la CFMJ est arrivée à la conclusion que les actions de « Sauber » ne constituaient pas une publicité illégale au sens de la loi sur les jeux d'argent et a par conséquent mis fin à la procédure.

La décision de classer la procédure ne constitue pas un précédent. En effet, elle est le résultat d'une enquête détaillée, effectuée dans le cas d'espèce. La CFMJ continuera d'analyser avec minutie tout cas de soupçon de publicité illégale pour des jeux de casino non autorisés.


Adresse pour l'envoi de questions

Charlotte Schläpfer, spécialiste en communication, T +41 58 465 63 15,
charlotte.schlaepfer@esbk.admin.ch


Auteur

Commission fédérale des maisons de jeu
http://www.esbk.admin.ch



Permalien publicite-presumee-pour-l-offre-de-jeux-non-autorisee-de-stake-classement-de-la-procedure-04-06-2024-701.html

Les meilleures machines à sous du studio Top Flight sont désormais disponibles pour les joueurs de la marque de casino en ligne du célèbre Casino Barrière Montreux

Big Time Gaming est officiellement entré sur le marché suisse en plein essor après que sa gamme complète de titres de machines à sous très demandés ait atterri dans le lobby des jeux GamrFirst.ch, le casino en ligne détenu et exploité par le prestigieux Casino Barrière Montreux.

L'intégration a été réalisée de manière transparente via la puissante plateforme One Stop Shop d'Evolution, donnant aux joueurs de GamrFirst l'accès à certains des jeux de machines à sous en ligne les plus emblématiques, éprouvés et passionnants du marché actuel.

Cela inclut Bonanza, Who Wants to be a Millionaire, Lil Devil, Extra Chilli, Danger High Voltage qui a également la suite la plus attendue cette année et bien d'autres. GamrFirst ajoutera également les derniers titres de machines à sous de Big Time Gaming à son portefeuille au fur et à mesure qu'ils quitteront la chaîne de production du studio.

Big Time Gaming n'a pas besoin d'être présenté. Son ascension au sommet du développement de machines à sous en ligne a été aussi rapide que révolutionnaire avec ses mécanismes innovants et brevetés Megaways et Megapays apportant un tout nouveau format de machine à sous sur le marché – un format qui a continué à dominer les charts de l'industrie.

Le partenariat entre Big Time Gaming et GamrFirst rassemble deux sociétés visionnaires avec le Casino Barrière Montreux qui établit la norme du jeu de casino en ligne en Suisse avec sa marque GamrFirst.

Nik Robinson , PDG de Big Time Gaming , a déclaré : « Nous savons tous que les Suisses ont des goûts incroyables et nous pensons qu'ils seront tout aussi exigeants dans leur choix de machines à sous en ligne. Nous sommes convaincus que nos jeux captiveront et divertiront les joueurs suisses. Chez Big Time Gaming, nous allons au-delà de nos attentes pour créer le jeu le plus innovant et le plus passionnant alors qu'ils font tourner les rouleaux sur nos machines à sous renommées, offrant une expérience que nous sommes certains que les joueurs suisses de GamrFirst adoreront. Nous n'aurions pas pu rêver d'un meilleur partenaire de lancement et nous sommes impatients de voir les joueurs lancer les rouleaux.

Clément Govinda-Miramon, directeur de GamrFirst.ch , a ajouté : « Big Time Gaming est un fournisseur incontournable pour toute marque de casino en ligne et nous sommes ravis d'être les premiers à lancer ses machines à sous aux joueurs en Suisse. Le studio est vraiment une sorte d’usine à succès, chacun de ses jeux faisant mouche auprès des joueurs. Il s'agit d'un ajout très important à notre portefeuille de jeux et qui continue de faire de GamrFirst le premier casino en ligne de Suisse.



Permalien big-time-gaming-arrive-en-suisse-avec-le-partenariat-gamrfirst-04-06-2024-700.html

Slotmill est ravi d'annoncer le lancement de ses jeux sur Swiss4Win, la marque en ligne du Casino Lugano, ciblant le marché suisse réglementé. Cette coopération donne à Swiss4Win l'accès au portefeuille de jeux de premier plan de Slotmills, notamment des titres comme Coin Quest et Super Fruit Smash.

La livraison s'effectue via le partenariat avec Pariplay Ignite.

Andreas Ternström, directeur commercial de Slotmill, a commenté :
« Swiss4Win est un opérateur leader sur le marché suisse et je suis très enthousiasmé par notre partenariat. Le Casino Lugano possède de nombreuses années d'expérience dans le secteur, ce qui lui confère une position unique sur le marché. Le portefeuille de jeux Slotmill contribuera à diversifier l’offre de jeux de www.swiss4win.ch et à introduire de nouvelles façons passionnantes de jouer aux machines à sous.»

Paolo Sanvido, président-directeur général du Casino Lugano, poursuit :
«Slotmill s'est bâti une solide réputation en proposant des jeux de premier ordre et en favorisant l'innovation sur le marché des machines à sous en ligne. Nous sommes convaincus que leur contenu trouvera un bon écho auprès de notre base de joueurs et sommes heureux d'accueillir Slotmill en tant que nouveau fournisseur de contenu stratégique.

À propos de Slotmill Slotmill est un studio de jeux axé sur les machines à sous innovantes et de haute qualité avec des graphismes époustouflants et une interface utilisateur simplifiée offrant une expérience de joueur haut de gamme. Slotmill a été fondée par une équipe de vétérans de l'industrie avec l'ambition de revitaliser le marché des jeux en ligne. Pour en savoir plus, visitez www.slotmill.com .

Contact

Pour plus d'informations sur ce communiqué de presse ou sur Slotmill, veuillez contacter sales@slotmill.com



Permalien machine-a-sous-en-direct-avec-swiss4win-04-06-2024-699.html

Après 6 jours de jeu, la huitième édition du Swiss Championship of Poker, qui a vu la participation de 411 joueurs et un prize pool garanti de 100.000 euros, s'est achevée.

Hier, lundi 3 juin, ils étaient 10 joueurs lors du Final Day à se battre pour le prix prestigieux de la huitième édition du Swiss Championship of Poker, et après 5 heures de jeu, le successeur de Flavio Premarini a été sacré. C'est un joueur historique du poker italien, Giovanni Mandriano, qui a battu Fabio Frusca lors du head's up final et a remporté 27.400 euros. Les rebondissements n'ont pas manqué et le chipleader du Final Day, Gabriele Boccia, après une série de mains malchanceuses, est sorti en cinquième position. Paola C, la seule rose du Final Day, a terminé septième.

Parmi les 411 participants de la SCOP figuraient de nombreux visages familiers et l'on ne peut manquer de citer les deux « maîtres » vainqueurs des éditions précédentes, à savoir Cesare Augusto Poggi et Fernando Rodriguez. Ces jours-ci, l'Admiral Poker Room a été le théâtre d'une grande effervescence et les joueurs ont apprécié la structure du tournoi ainsi que la jouabilité. La combinaison du Swiss Championship of Poker et du Casino Admiral Mendrisio s'est confirmée comme étant la combinaison gagnante qui met tout le monde d'accord.

Voici tous les lauréats du Swiss Championship of Poker :

1° – 27'400€ – Giovanni Mandriano (ITA)
2° – 17'500€ – Fabio Frusca (ITA)
3° – 11'600€ – Sasa Stankic (CH)
4° – 8'000€ – Andrea Pruiti (CH)
5° – 6'000€ – Umberto Maffia (ITA)
6° – 4'500€ – Gabriele Boccia (ITA)
7° – 3'500€ – Paola C. (ITA)
8° – 2'600€ – Marco Porro (ITA)
9° – 1'800€ – Giuseppe Gallarati (ITA)
10° – 1'400€ – Anthony Elia (CH)
11° – 1'400€ – Marco Graziano (ITA)
12° – 1'400€ – Michael Sottini (ITA)
13° – 1'040€ – Michele Damia (ITA)
14° – 1'040€ – Carlo Gregori (ITA)
15° – 1'040€ – Wooil Choi (KR)
16° – 1'040€ – Sconosciuto – (ITA)
17° – 1'040€ – Filib Yacoub – (ITA)
18° – 1'040€ – Dario Balotta – (ITA)
19° -700€ – Arad Shaqiri – (ITA)
20° – 700€ – Marco Galli – (ITA)
21° – 700€ – Sconosciuto – (ITA)
22° – 700€ – Andrea Impériale – (ITA)
23° – 700€ – Andrea Ettori – (ITA)
24° – 700€ – Sergio Bonaccorsi – (ITA)
25° – 700€ – Luca Visentin – (ITA)
26° – 700€ – Renato Santillo – (CH)
27° – 700€ – Tenaglia – (ITA)



Permalien giovanni-mandriano-est-le-champion-suisse-de-poker-il-a-remporte-le-scop-au-casino-de-mendrisio-04-06-2024-698.html

Selon une étude commandée par la Fédération suisse des casinos, les casinos en ligne illégaux détiennent 40 pour cent du marché national.

L'offre de casinos en ligne qui n'ont pas de concession suisse est interdite et punissable. Malgré cela, de nombreux casinos en ligne étrangers proposent leurs services en Suisse de manière illégale. Ils sont basés dans des pays offshores comme Curaçao, Malte et Gibraltar. Dans ces pays, la loi suisse ne peut pas être appliquée.

La Fédération Suisse des Casinos a demandé à KPMG de réaliser une étude basée sur des faits sur les casinos en ligne illégaux. En résumé, KPMG parvient aux conclusions suivantes:

  • En 2023, les casinos en ligne illégaux ont généré en Suisse un produit brut des jeux d'environ 180 millions de CHF, ce qui représente une part de marché d'environ 40%.
  • Le marché illégal n'est pas soumis à l'impôt suisse sur les maisons de jeu et entraîne une perte de recettes pour l'AVS d'environ 75 millions de francs par an.
  • Les casinos en ligne suisses excluent de très nombreux joueuses et joueurs simplement parce qu'ils ne sont pas prêts à fournir des documents sur leur situation financière. Il est à craindre que les personnes exclues se tournent vers des casinos en ligne illégaux qui n'offrent aucune protection contre la dépendance au jeu. Cette situation est encore aggravée par la constatation que les joueuses et joueurs des casinos en ligne illégaux dépensent plus que la moyenne.
  • Le blocage des sites de casinos en ligne illégaux devrait être renforcé et étendu.
  • L'interdiction de publicité en vigueur pour les casinos en ligne illégaux est massivement contournée et comporte des lacunes (par ex. dans le domaine des médias sociaux, des plateformes de streaming et du sponsoring). La plupart des joueuses et joueurs ne savent pas s'ils jouent dans un casino en ligne légal ou illégal.
  • Certains pays, comme l'Allemagne et l'Italie, ont introduit le blocage des transactions financières, par exemple en interdisant aux émetteurs de cartes de crédit de transférer de l'argent à des opérateurs illégaux. Toutefois, ces blocages de paiement peuvent être facilement contournés, car il existe de nombreuses méthodes de paiement alternatives.
  • La part de marché élevée (40%) des opérateurs illégaux, qui ont des taux d'imposition plus bas, ne bloquent pas les personnes et sont généralement beaucoup moins réglementés, entraîne une concurrence déloyale pour les casinos en ligne suisses

" Les casinos en ligne illégaux n'offrent aucune protection contre la dépendance au jeu, ne paient pas de taxe à l'AVS et entraînent une concurrence déloyale".



Permalien les-casinos-en-ligne-illegaux-detiennent-40-pour-cent-du-marche-30-05-2024-697.html

(ats) Les personnes frappées d'une exclusion dans les maisons de jeu en Suisse ne pourront plus se rendre dans les casinos du Liechtenstein et vice-versa. Le Conseil des Etats a approuvé mercredi à l'unanimité l'accord entre les deux pays. Le projet a déjà obtenu l'approbation du National.

Les maisons de jeu des deux pays seront tenues de partager avec leurs homologues les données sur les personnes exclues et de reconnaître les exclusions prononcées dans l'autre pays.

L'exclusion est avant tout une mesure de protection des joueurs, a rappelé Benedikt Würth (C/SG) pour la commission. Et de noter que les maisons de jeu des deux pays sont proches. Dans certains cas, les joueurs peuvent rejoindre une maison de jeu dans l'autre pays en 15 à 20 minutes en voiture.

La responsabilité de la mise en oeuvre est laissée aux exploitants. Le joueur pourra demander la levée de l'exclusion lorsque le motif d'exclusion est caduc.

La Suisse et le Liechtenstein ont signé un accord bilatéral en octobre 2022. Il a été facilité par une législation pratiquement identique entre les deux pays. L'accord a été salué durant la consultation. Et le ministre de la justice Beat Jans de relever que la Suisse et le Liechstenstein sont des précurseurs. Il n'existe pas de règlementation similaire au sein de l'UE.

La Suisse compte actuellement 21 maisons de jeu et deux exploitants de jeux de grande envergure (Loterie Romande et Swisslos) tandis que le Liechtenstein abrite cinq casinos.



Permalien exclusions-de-jeux-entre-la-suisse-et-le-liechtenstein-30-05-2024-696.html

Communiqué de presse du 28 mai 2024

  • Les actionnaires de Kursaal-Casino AG Lucerne ont approuvé toutes les propositions du conseil d'administration lors de la 128e assemblée générale du 28 mai 2024.
  • Ils ont élu Erika Wermelinger et Ferdinand Zehnder comme nouveaux membres du conseil d'administration. Le Dr Philipp Gmür a été confirmé pour un nouveau mandat et a été nommé président par le conseil d'administration immédiatement après l'assemblée générale.
  • Trois membres du conseil d'administration ont démissionné et ont été salués lors de l'assemblée : le président Guido Egli, le Dr Maurice Zufferey et Ralph Müller.
  • Après la partie officielle, les quelque 1 000 actionnaires et invités ont profité d'une soirée de discussions et de rencontres au Grand Casino Lucerne.

La Kursaal-Casino AG Lucerne et le groupe Grand Casino Lucerne se sont affirmés comme le principal casino de Suisse au cours de l'exercice 2023. Le produit brut des jeux a augmenté de 9,5 %, dépassant les 122 millions de francs. En conséquence, la contribution des casinos a également atteint un nouveau record : le Grand Casino Lucerne a versé près de 60 millions de francs dans la caisse AVS en 2023. L'assemblée générale a approuvé, sur proposition du conseil d'administration, un dividende ordinaire de 12 francs par action nominative et bon de jouissance.

À la fin de 2023, le Conseil fédéral a renouvelé les concessions pour le Grand Casino Lucerne et le casino en ligne mycasino. « Avec cette décision positive, le groupe Grand Casino Lucerne peut sécuriser son activité principale pour deux décennies supplémentaires, jusqu'à au moins 2044 », a déclaré le président démissionnaire du conseil d'administration Guido Egli aux actionnaires.

Philipp Gmür a salué ce succès comme une nouvelle étape importante dans la longue et fructueuse carrière de son prédécesseur. Guido Egli a démissionné après 37 ans au conseil d'administration, dont 21 ans en tant que président. « Guido Egli était le patron engagé du casino », a souligné Philipp Gmür. Il a loué Guido Egli comme un président doté de « clairvoyance stratégique et de compétences opérationnelles ». Ce dernier a utilisé avec succès son vaste réseau de relations en politique, économie et société au profit du groupe Grand Casino Lucerne.

Pour ses grands mérites, le président sortant du conseil d'administration Guido Egli a été honoré de la présidence d'honneur sous les applaudissements nourris des actionnaires.

Remarque
Le rapport annuel 2023 de la Kursaal-Casino AG Lucerne est disponible en ligne :
https://www.grandcasinoluzern.ch/unternehmen/investor-relations/

Permalien changement-de-president-chez-kursaal-casino-ag-lucerne-29-05-2024-695.html

Un nouveau partenariat passionnant permettra au Grand Casino Baden d'intégrer le portefeuille innovant de Stakelogic Live sur sa plateforme en ligne.

Malte : 10 mai 2024 : Stakelogic Live, le principal fournisseur de contenu de casino en direct du secteur, réputé pour son expertise et son innovation, a conclu un nouveau partenariat avec Grand Casino Baden, un opérateur de casino suisse respecté et digne de confiance.

Dans le cadre de cet accord, Stakelogic Live intègre son portefeuille complet de jeux de casino en direct à la pointe de la technologie sur la plateforme en ligne du Grand Casino Baden, Jackpots.ch. Le casino est l'un des plus grands noms du marché suisse, exploitant à la fois des casinos en ligne et des casinos physiques, Jackpots.ch étant le plus ancien casino en ligne du pays.

Les joueurs de la plateforme en ligne du Grand Casino Baden, Jackpots.ch, vont désormais vivre une expérience de casino en direct exaltante. Ils auront un accès complet à des titres révolutionnaires tels que le Speed Baccarat, le Super Stake Blackjack, le Spin to Win Live et le bonus Super Wheel, une première dans l'industrie.

Le contenu de Stakelogic Live est largement considéré comme l'un des meilleurs du secteur. Tous les jeux sont diffusés en direct depuis des studios situés à Malte et aux Pays-Bas, à l'aide d'une technologie de diffusion en continu de pointe, et sont animés par des professionnels de casino expérimentés.

Le partenariat stratégique avec le Grand Casino Baden est une situation gagnant-gagnant pour les deux parties. Il marque une étape importante dans l'expansion continue de Stakelogic Live sur le marché suisse et permet au Grand Casino Baden d'offrir à ses joueurs des jeux de casino en direct à la pointe de l'industrie.

Neil Tanti, directeur des ventes chez Stakelogic Live, a déclaré : " Le marché suisse est l'un de ceux qui nous satisfont le plus : Le marché suisse est un marché qui nous enthousiasme et cet accord avec le Grand Casino Baden est une étape importante dans notre parcours.

Grand Casino Baden est une marque qui n'a plus besoin d'être présentée aux joueurs suisses. En travaillant en étroite collaboration avec eux, nous serons en mesure d'établir une base solide en Suisse et de nous imposer comme le premier fournisseur de casinos en direct de la région.

Brian Christner, chef des jeux en ligne au Grand Casino Baden, a déclaré : Nous sommes ravis de commencer à travailler avec Stakelogic Live. Le casino en direct est une verticale importante pour nous, et nous voulons nous assurer que nos joueurs bénéficient de l'expérience la plus immersive et la plus high-tech que nous puissions leur offrir. Le partenariat avec Stakelogic Live garantit exactement le niveau de qualité que nous sommes fiers d'offrir à nos joueurs.



Permalien stakelogic-live-fait-un-pas-de-plus-vers-la-suisse-en-signant-un-accord-avec-le-grand-casino-baden-27-05-2024-694.html

Selon l’Enquête suisse sur la santé (ESS), la part de joueuses et de joueurs pathologiques a plus que doublé entre 2017 et 2022, passant de 0,2% de la population à 0,5%. De manière plus large, la part de la population concernée par un comportement de jeu excessif passe de 3,1% à 4,3%. Ce sont ainsi environ 308'000 personnes qui souffrent de problèmes liés au jeu d’argent en Suisse, soit à peu près l’équivalent des populations des villes de Berne et de Bâle cumulées. À l’heure de l’évaluation de la nouvelle Loi sur les jeux d’argent (LJAr), il est urgent de corriger le tir.

L’Enquête suisse sur la santé (ESS) est une étude longitudinale représentative de l’Office fédéral de la statistique qui a lieu tous les 5 ans et permet de suivre l’état de santé de la population. L’ESS inclut des questions qui permettent de mesurer les comportements de jeu et classe les joueuses et les joueurs en trois catégories : « à faible risque », « à risque » et « pathologiques ». Les personnes avec un comportement de jeu à risque ou pathologique connaissent des conséquences négatives et/ou perdent le contrôle de leur pratique et sont donc concernées par un problème de jeu excessif. Si en 2017, 3,1% de notre population était concernée par le jeu excessif, ce chiffre se monte désormais à 4,3%, soit une augmentation conséquente, dans laquelle la part de jeu pathologique a plus que doublé (de 0,2 à 0,5%).

Le cadre légal sous tension

La nouvelle Loi sur les jeux d’argent (LJAr) est entrée en vigueur en 2019. Les objectifs de cette loi sont de protéger la population contre le jeu excessif tout en offrant des jeux attractifs : c’est pour cette raison notamment que les casinos suisses ont été autorisés à exploiter des sites de jeu en ligne. Depuis ce changement de loi, les professionnel·le·s de terrain observent et documentent un certain nombre de problèmes : l’augmentation et le rajeunissement des personnes qui sollicitent de l’aide, l’intensification du marketing pour les jeux, le développement rapide de l’offre numérique, les difficultés en matière de détection précoce et de protection des mineurs, etc. En parallèle, le produit brut des jeux n’a cessé d’augmenter, tout comme les interdictions de jeu. La publication des chiffres de l’ESS 2022 vient aujourd’hui confirmer les observations de terrain des professionnel·le·s du jeu excessif : l’addiction aux jeux de hasard et d’argent est en augmentation, et ce particulièrement chez les jeunes.

Des mesures correctives attendues

Sous prétexte de lutte contre le jeu illégal, l’offre de jeu en Suisse n’a cessé d’augmenter et de s’intensifier. La Suisse figure ainsi parmi les pays où l’offre de jeu est la plus dense au monde. Pourtant, la plus grande libéralisation du marché des jeux en Suisse semble s’accompagner d’une augmentation des problèmes de jeu : il semble donc risqué d’accuser les offres illégales d’être seules responsables des problèmes d’addiction. A ce titre, l’évaluation de la Loi sur les jeux d’argent, dont le processus a été initié par l’Office fédéral de la justice, est très attendue mais ne donnera pas de résultats avant fin 2026. Au vu de l’augmentation des problèmes de jeu, il devient urgent de corriger le tir. Le GREA recommande par exemple d’améliorer grandement le système de détection précoce des joueuses et des joueurs à risque ainsi que d’augmenter les moyens alloués à la prévention.

Contact : Camille Robert, co-secrétaire générale du GREA, c.robert@grea.ch(link sends e-mail), 078 891 39 41

Informations complémentaires
Les résultats de l’ESS de l’Office fédéral de la statistique peuvent être consultés à cette adresse : https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/sante/enquetes/sgb.html

Permalien communique-l-addiction-au-jeu-d-argent-a-double-dans-la-population-il-est-urgent-de-corriger-le-tir-23-05-2024-693.html

Communiqué de presse

Secteur des casinos 2023/24

La branche des casinos tire un bilan positif lors de son assemblée des délégués du 22 mai 2024. Le Conseil fédéral a accordé une nouvelle concession à tous les casinos à partir de 2025. Les maisons de jeu du groupe Swiss Casinos Zurich, Saint-Gall, Schaffhouse et Pfäffikon avec le casino en ligne rejoignent la Fédération Suisse des Casinos. La fédération représente ainsi tous les casinos. L'activité des casinos terrestres est en léger recul. En revanche, les casinos en ligne connaissent une croissance constante.

Les concessions en vigueur expirent fin 2024. Le Conseil fédéral a accordé à toutes les maisons de jeu une nouvelle concession pour 20 ans à partir de 2025. Des casinos supplémentaires ont été autorisés à Prilly (près de Lausanne) et à Winterthour, qui remplace le casino de Schaffhouse pour lequel aucune demande de concession n'a été déposée. Gerhard Pfister, président de la Fédération Suisse des Casinos, déclare : "L'octroi de ces nouvelles concessions est une étape importante. La Confédération a reconnu que les maisons de jeu actuelles garantissent une exploitation sûre et responsable et génèrent une grande utilité économique dans leur région".

En 2023, le produit brut des jeux (chiffre d'affaires issu de l'exploitation des jeux) de l'ensemble des 21 casinos terrestres s'est élevé à 623 millions de francs (-1.1% par rapport à l'année précédente). Les 10 casinos en ligne ont atteint un produit brut des jeux de 286 millions de francs (+14.3% par rapport à l'année précédente). Il y a un transfert du secteur terrestre vers le secteur en ligne, comme dans d'autres branches. En 2023, les casinos ont effectué des taxes de 409,3 millions de francs (+3,0% par rapport à l'année précédente). Au cours des 20 dernières années, les casinos ont payé plus de 8 milliards de francs de taxes, dont l'essentiel est affecté à l'AVS.

Les quatre casinos appartenant au groupe Swiss Casinos, à savoir Pfäffikon, Schaffhouse, Saint-Gall et Zurich, ont été admis à l'unanimité au sein de la Fédération Suisse des Casinos lors de l'assemblée des délégués. Winterthur déposera une demande d'admission après l'ouverture. Tous les casinos suisses (21 casinos terrestres et 10 casinos en ligne) sont donc aujourd'hui membres de la fédération. Gerhard Pfister déclare à ce sujet : "Je suis heureux que Swiss Casinos ait rejoint la fédération et que l'ensemble de la branche des casinos puisse ainsi parler d'une seule voix". Marc Baumann, membre du conseil d'administration de Swiss Casinos, déclare à ce sujet : "Le commerce en ligne modifie durablement la branche suisse des casinos. Nous nous réjouissons de pouvoir contribuer à façonner l'avenir avec la Fédération Suisse des Casinos".

Renseignements
Dr. Gerhard Pfister, président de la Fédération Suisse des Casinos, tél. 079 334 12 30
Marc Baumann, conseil d'administration de Swiss Casinos Holding AG, tél. 079 663 67 91
Marc Friedrich, directeur de la Fédération Suisse des Casinos, tél. 031 332 40 22
www.switzerlandcasinos.ch



Permalien secteur-des-casinos-2023-2024-23-05-2024-692.html

Communiqué de presse

La Loterie Romande poursuit son rôle indispensable dans le soutien du tissu associatif romand. Ses bons résultats 2023, portés par son offre de jeux innovante, diversifiée et responsable, permettent de générer une contribution de CHF 243.7 millions en faveur de l’utilité publique. Près de 5’000 projets dans les domaines de la santé, du patrimoine, de l’action sociale, du sport, de la formation, de l’environnement, du tourisme, de l’éducation et de la culture peuvent compter sur ce soutien.

L’Assemblée générale de la Loterie Romande, réunie le 16 mai 2024 à Genève, a approuvé les comptes d’exploitation 2023. Le produit brut des jeux, soit les montants misés moins les gains payés aux joueurs, atteint CHF 420.7 millions. « Ce résultat s’explique notamment par la gestion rigoureuse des coûts d’exploitation, le renforcement de notre offre digitale et la diversité de l’offre proposée, avec le lancement, en octobre 2023, du jeu de tirage européen EuroDreams », se réjouit Jean-René Fournier, Président de la Loterie Romande.

5'000 projets bénéficiaires et un soutien essentiel à l’économie locale

La Loterie Romande met à disposition de l’utilité publique un montant de CHF 243.7 millions en 2023, ce qui représente, en moyenne, CHF 660'000 par jour. Près de 5’000 projets dans les cantons romands (Vaud, Fribourg, Valais, Neuchâtel, Genève, Jura) reçoivent au total CHF 220.8 millions. Le sport national (Swiss Olympic, l’Association suisse de football ainsi que la Swiss Ice Hockey Federation) peut compter sur un soutien de CHF 19.5 millions. La Fédération suisse des courses de chevaux bénéficie de CHF 3.4 millions en faveur du mouvement hippique.

La Loterie Romande emploie 240 collaboratrices et collaborateurs. Elle a versé CHF 80 millions sous la forme de commissions sur les ventes pour rémunérer le travail des 2'400 dépositaires en Suisse romande en 2023. « Ce système de rémunération au moyen de commissions sur les ventes permet de soutenir les commerces de proximité tout en assurant un engagement important de la part des dépositaires, que ce soit en termes de ventes de nos jeux, de conseils donnés aux joueurs, de protection des mineurs et de prévention contre le jeu excessif », précise Jean-Luc Moner-Banet, Directeur général de la Loterie Romande.

Une offre de jeu attractive dans un environnement responsable

La mission confiée à la Loterie Romande par le législateur est de proposer une offre de jeu sécurisée, attractive et responsable. Ainsi, préserver les joueurs des risques liés aux jeux d’argent est un enjeu central et se concrétise par la mise en œuvre d’un vaste programme de mesures sociales sur sa plateforme de jeux en ligne ainsi que dans ses points de vente.

En vue du championnat d’Europe de football, la Loterie Romande met en place des mesures spécifiques au sujet de l’interdiction de la vente de paris sportifs et de tous ses jeux aux personnes de moins de 18 ans, avec une formation supplémentaire obligatoire pour les dépositaires, des campagnes de prévention et d’information et l’ajout de modérateurs sur son application LoRo QR, qui permet de préparer ses enjeux avant de les placer en point de vente. Ces mesures font partie d’un important programme de mesures sociales et viennent soutenir les efforts continus et appuyés de la Loterie Romande pour que le jeu reste un jeu.



Permalien resultats-annuels-2023-de-la-loterie-romande-2437-millions-de-francs-pour-soutenir-l-action-sociale-le-sport-la-culture-ou-l-environnement-23-05-2024-691.html

En matière d'ascenseur émotionnel, on peut difficilement faire pire. En février dernier, une femme de 72 ans pensait avoir raflé 1,2 million de dollars en jouant à une machine à sous dans un casino du New Jersey (États-Unis), mais l'établissement - qui assure avoir constaté à un "problème technique" sur l'appareil - a annulé son gain. La joueuse est finalement repartie avec 350 dollars. Loin du compte...

Devenir millionnaire et se voir retirer son dû quelques minutes après... C'est la mésaventure vécue par Roney Beal, cliente du Bally's Casino, dans l'État du New Jersey (États-Unis).

En février dernier, cette femme de 72 ans choisit une machine à sous dans l'espoir d'un gain à quatre chiffres : "J'espérais gagner 1 000 dollars, je me disais intérieurement : 'S'il vous plaît, que Dieu me laisse gagner'", confie la joueuse à 6ABC News.

"Madame, vous êtes millionnaire"

Après avoir dépensé plusieurs centaines de dollars, la joueuse touche du doigt son rêve en voyant trois symboles identiques s'aligner. Un multiplicateur x2 accompagne ce jackpot vertigineux qui se fige sur la somme exacte de 1 277 954,35 dollars (environ 1,17 million d'euros).

Douche froide

Un agent de sécurité s'approche, il est porteur d'une nouvelle qui va refroidir l'ambiance : "Il m'a dit que la machine avait mal fonctionné. Il m'a dit "Madame, mettez-vous ça dans la tête, vous n'avez pas gagné".

Un technicien du casino s'affaire autour de la machine. L'agent de sécurité procède tout bonnement à l'annulation du coup à 1,2 million de dollars de la cliente : "Il voulait que j'appuie de nouveau. J'ai refusé et il l'a fait lui-même à la place", retrace la septuagénaire.

Oublié le jackpot, le gain retombe à... 350 dollars. Selon le casino, la cliente aurait "bénéficié" d'une mauvaise inclinaison des rouleaux de la machine.

Un expert pour trancher le litige ?

"De notre point de vue, l'employé du casino a manipulé les preuves, argue Mike Di Croce, l'avocat de Roney Beal. Si vous invitez quelqu'un à jouer dans votre casino et qu'il gagne, vous devez le payer ! Or, cela n'a pas été fait". Maître Di Croce envisage de solliciter un expert pour contrer la défense du casino.

La joueuse entend aussi s'appuyer sur le cas d'une plaignante à qui on avait refusé un gain similaire décroché dans un établissement de jeu de la Nouvelle-Orléans. L'argument d'un dysfonctionnement de la machine n'avait pas convaincu le tribunal qui avait sommé le casino de verser 1,3 million de dollars à la plaignante cliente.

(source : francelive.fr/Joshua DAGUENET)

Permalien la-machine-a-sous-lui-annonce-un-gain-a-un-million-le-casino-refuse-de-payer-probleme-technique--21-05-2024-690.html

Communiqué de presse
Baden, 16 mai 2024

Le groupe Stadtcasino Baden fait preuve d'une grande résilience grâce à sa diversification. Très bonne performance de la division en ligne en 2023. La consolidation du secteur terrestre se poursuit. La stratégie du groupe pour le début de la deuxième période de concession se concentre sur de nouveaux produits et services.

La Stadtcasino Baden AG se révèle être une entreprise résiliente grâce à sa diversification. Avec un portefeuille largement soutenu, composé du Grand Casino Baden, du Casinò Locarno, de jackpots.ch et de Gamanza, le groupe est bien positionné pour assurer un succès commercial durable également pendant la deuxième période de concession.

Le casino en ligne jackpots.ch a connu une année fructueuse, ayant réussi à consolider sa position de numéro 3 sur ce marché encore jeune mais exigeant. Avec un produit brut des jeux en hausse et un résultat opérationnel amélioré, la division a dépassé ses objectifs et a su s'imposer face à la concurrence.

De manière générale, le secteur des casinos est devenu un marché de concurrence intense dans un environnement saturé. Le groupe Stadtcasino Baden est confronté au défi de défendre ses parts de marché, de maîtriser les coûts et de rester constamment innovant. « Avec la concurrence de deux autres casinos à licence A dans la région de Zurich et à Winterthur ainsi qu'avec une concurrence en ligne en constante croissance, il est crucial de continuer à se développer et à s'adapter aux nouvelles conditions », déclare Jürg Altorfer, président du conseil d'administration du groupe SCB.

Néanmoins, les casinos terrestres de Baden et Locarno ont atteint leurs objectifs et réalisé un produit brut des jeux stable, ce qui est encourageant compte tenu de la baisse du nombre de visiteurs à l'échelle nationale et des changements dans les habitudes de consommation.

Pour l'exercice 2023, les comptes consolidés du groupe indiquent un chiffre d'affaires brut de CHF 127,9 millions et un bénéfice de CHF 253 000. Le conseil d'administration propose, comme l'année précédente, la distribution d'un dividende de CHF 10 par action.

Pour l'avenir, le groupe Stadtcasino Baden prévoit de se concentrer sur de nouveaux produits et services afin d'offrir à ses visiteurs une expérience de loisir unique. C'est pourquoi des projets de rénovation et d'extension importants seront réalisés à Baden et Locarno dans les prochaines années, apportant de nouvelles touches architecturales.

Le groupe Stadtcasino Baden reste optimiste et voit dans les changements des habitudes de consommation une opportunité pour évoluer et trouver des solutions innovantes.

Vous pouvez consulter le rapport annuel sous forme numérique sur https://stadtcasinobaden.ch/gb2023/

Contact
Sadi Brügger Directeur des affaires publiques Stadtcasino Baden AG Haselstrasse 2 5400 Baden medien@stadtcasinobaden.ch



Permalien focus-sur-l-innovation-et-la-rentabilite-le-rapport-annuel-2023-de-la-stadtcasino-baden-ag-est-disponible-17-05-2024-689.html

Playson, le fournisseur de divertissement numérique en pleine croissance, a obtenu un certificat ISO/IEC 27001:2022, renforçant ainsi son engagement à mettre en œuvre des mesures de conformité robustes.

Ayant déjà obtenu un certificat ISO 27001:2013 il y a trois ans, cette version actualisée est essentielle à la protection des informations sensibles et nécessaire pour que Playson puisse conserver ses licences existantes sur des marchés réglementés de grande valeur.

Ce dernier développement coïncide avec les plans de Playson visant à étendre sa portée dans un certain nombre de régions au cours des 12 prochains mois, ouvrant la voie au fournisseur pour entrer dans de nouvelles juridictions d'une manière plus rationalisée.

L'accréditation a été attribuée par Quinel et reconnaît l'adhésion du fournisseur aux normes établies par l'Organisation internationale de normalisation, et démontre sa capacité à atténuer les risques liés à la sécurité de l'information tout en répondant à toutes les exigences légales et réglementaires nécessaires. La version 2022 comprend des mises à jour et des révisions afin de mieux répondre aux risques et aux défis contemporains en matière de sécurité de l'information, tels que ceux liés à l'informatique dématérialisée, au travail à distance et aux technologies émergentes. Elle fournit aux organisations un cadre pour la mise en œuvre et la gestion d'un système de gestion de la sécurité de l'information (SGSI) efficace afin de protéger leurs actifs informationnels sensibles.

Vsevolod Lapin, directeur général adjoint de Playson, a déclaré : "Le passage à la norme ISO 2022 est une bonne nouvelle pour l'entreprise et montre notre engagement continu en matière de conformité et de réglementation. Les partenaires peuvent être assurés des mesures de sécurité renforcées de Playson et de son adhésion aux normes internationales grâce à l'obtention de ce certificat.

"La Grèce, l'Ontario et la Suède sont des territoires vitaux pour Playson, et cette certification est également nécessaire pour le marché Suisse. Je m'attends à ce que la norme ISO 2022 soit exigée dans d'autres juridictions à l'avenir, de sorte que cette reconnaissance arrive à point nommé alors que nous cherchons à renforcer notre position à l'échelle mondiale.



Permalien playson-obtient-la-certification-iso-iec-27001-2022-16-05-2024-688.html

Red Rake Gaming, développeur de contenu de casino haut de gamme, s'associe à Swiss4Win, la marque en ligne du Casino de Lugano, pour distribuer sa suite de jeux de casino haut de gamme et innovants sur le marché suisse réglementé.

Cette collaboration permettra à Swiss4Win d'accéder à la gamme exceptionnelle de jeux de premier ordre du studio Red Rake Gaming. Parmi ceux-ci, on trouve des titres renommés tels que Guardians of Luxor avec ses scatters, ses mini-jeux, ses roues spéciales, 1st of the Irish avec ses multiples fonctionnalités et ses captivants rouleaux en cascade, et d'autres tels que Mega Rich, Ultra Burst, 2 Kings of Africa, Guardian of Ra.

Ces jeux ont déjà conquis le cœur des joueurs du monde entier et sont actuellement en tête des palmarès sur plusieurs marchés européens réglementés. Ce partenariat stratégique et commercial s'inscrit dans le cadre des projets d'expansion du fournisseur à travers l'Europe et de fourniture de jeux innovants à des opérateurs partenaires du monde entier.

Nick Barr, directeur général de Red Rake Gaming Malta, a commenté ce partenariat en ces termes : "Nous ne pourrions être plus heureux de nous associer à Swiss4Win, qui est une force dominante sur le marché suisse grâce à son approche axée sur le joueur et à la fourniture du meilleur service à ses joueurs. Nous sommes convaincus que les jeux Red Rake joueront un rôle important dans la croissance continue de Swiss4Win et nous sommes ravis de travailler avec toute l'équipe du Casino Lugano".

Paolo Sanvido, directeur général du Casino Lugano/Swiss4Win, a déclaré : "Red Rake Gaming est une marque innovante dans l'industrie des jeux en ligne. L'inclusion de leurs titres innovants dans notre plateforme de jeu est une chose que nous accueillons avec beaucoup d'enthousiasme, convaincus que nous offrirons une expérience de jeu encore plus amusante et engageante."



Permalien red-rake-gaming-presente-certains-de-ses-jeux-sur-swiss4win-11-05-2024-687.html

Le Championnat Suisse de Poker est de retour au Casino Amiral de Mendrisio ! Du 29 mai au 3 juin, l'Admiral Poker Room accueillera la huitième édition du prestigieux Swiss Championship of Poker, qui a vu s'illustrer lors des éditions précédentes des "maîtres" comme Cesare Augusto Poggi et Fernando Rodriguez, Aris Theodoridis et Daniele Ferro. Cette fois-ci, le championnat suisse de poker se déroulera en 6 jours, c'est la grande nouveauté pour 2024.

La route vers le Swiss Championship of Poker en mai a déjà commencé le 7 février avec les habituels événements garantis 5 000 € du mercredi Road to SCOP, qui accompagneront les joueurs jusqu'au 22 mai. A noter dans l'agenda le rendez-vous très important avec la deuxième édition du SCOP ONE 20'000€ GTD, un tournoi qui se jouera en une journée avec 10 tickets pour le SCOP à gagner, le 1er mai, avec un buy-in de 150€, ainsi que les rendez-vous du Road to SCOP. L'événement proprement dit comprendra un tournoi Omaha d'un jour et le Main Event garanti à 100 000 €.

Les amateurs de poker à quatre cartes se réuniront dans la zone de tournoi de l'Admiral Poker Room le dimanche 26 mai à 15 heures pour jouer l'événement parallèle au buy-in de 350 € qui met en jeu le titre de champion suisse d'Omaha. Le Main Event SCOP se tiendra du 29 mai au 3 juin et aura un prize pool garanti de 100 000 €, avec un buy-in de 250 € et, contrairement aux éditions précédentes, il y aura cinq flight disponibles pour se qualifier pour le Day2 du dimanche 2 juin. Mercredi, jeudi et vendredi soir, les trois premiers vols de qualification, puis samedi, même double vol, l'après-midi et le soir. La journée finale, avec l'annonce des gagnants et la remise des prix, aura lieu le lundi 3 juin.

Le Day1 du Main Event garanti à 100 000 $ est visible dans le calendrier et il est d'ores et déjà possible de réserver sa place en remplissant le formulaire sur admiralpoker.ch ou en envoyant un email à admiralpokeroom@gmail.com.



Permalien le-championnat-suisse-de-poker-est-de-retour-au-casino-admiral-de-mendrisio-du-29-mai-au-3-juin-11-05-2024-686.html

Communiqué Gamanza

Gamanza est ravi d'annoncer la nomination de Denisa Boar en tant que nouvelle responsable des partenariats, qui rejoint l'entreprise au début du mois de mai, juste à temps pour représenter Gamanza lors de l'événement à venir Casino Beats à Malte. Ayant débuté dans l'industrie aux opérations de casino en direct de NetEnt, Denisa est passée à la gestion de compte chez Stakelogic, et rejoint maintenant Gamanza après deux ans et demi de succès chez Playson. Denisa dirigera l'activité de développement commercial de Gamanza depuis Malte, travaillant à travers les unités commerciales Engage (suite de fidélisation et de gamification) et Games (jeux de casino d'arcade).

Nous nous sommes entretenus avec Denisa le premier jour, pour une séance de questions-réponses conçue pour permettre à notre nouvelle étoile d'exprimer ses réflexions sur l'industrie, partager quelques points forts de ses expériences précédentes et fournir un petit aperçu de qui elle est en dehors de l'iGaming !

Qu'est-ce qui vous a convaincu de nous rejoindre chez Gamanza et ce qui vous excite dans ce rôle ?

C'est la technologie de jeu innovante de Gamanza et l'engagement à créer des expériences immersives pour les joueurs qui m'ont convaincue de rejoindre l'entreprise. Promouvoir un nouveau genre de contenu de casino et avoir la possibilité de faire partie d'une équipe dynamique qui repousse les limites de l'engagement des joueurs avec la gamification était incroyablement excitant pour moi. De plus, la possibilité de contribuer mes compétences à une entreprise qui valorise l'innovation et la créativité correspondait parfaitement à mes objectifs de carrière.

Quel est le plus grand apprentissage ou enseignement de votre temps chez Playson, et quel est votre jeu Playson préféré ?

Le plus grand apprentissage chez Playson a été d'acquérir une compréhension approfondie de l'industrie de l'iGaming, y compris les tendances du marché, les préférences des joueurs et les cadres réglementaires. De plus, j'ai appris à collaborer efficacement avec différents départements pour fournir des produits de jeu de haute qualité. "Energy Coins: Hold and Win" est mon jeu Playson préféré.

Et votre jeu Gamanza préféré et pourquoi ?

Air Racer est mon jeu Gamanza préféré jusqu'à présent. Le mécanisme de crash classique et le thème de l'aviation ont été rehaussés avec des sons cool et des visuels colorés, et je crois que le contrôle donné au joueur sur le rythme des tours de jeu est un aspect fort pour les joueurs et les opérateurs. De plus, le fait que vous puissiez placer 3 paris en parallèle et définir un multiplicateur de cash-out automatique pour chacun signifie que vous pouvez jouer avec plusieurs stratégies, ce qui ajoute beaucoup de plaisir et de suspense !

Selon vous, comment pensez-vous que les expériences des joueurs dans l'iGaming évolueront au cours des 12 à 24 prochains mois, ou existe-t-il un nouveau produit ou une innovation que vous pensez aura un impact majeur ?

Au cours des 12 à 24 prochains mois, je m'attends à voir plus de développements dans des technologies innovantes comme la RV/RA et les plateformes blockchain avec plus de cas d'utilisation explorés. Je m'attends également à ce que les fournisseurs de technologie iGaming et les opérateurs se concentrent sur la fourniture d'expériences personnalisées, ainsi qu'une utilisation plus large de mécaniques de fidélisation et de gamification. C'est pourquoi je crois fermement que Gamanza est bien positionnée pour être un leader dans ce domaine, à mesure que plus d'opérateurs comprennent la facilité avec laquelle de telles mécaniques peuvent être mises en œuvre techniquement, le divertissement et l'intrigue qu'elles offrent aux joueurs, et bien sûr la valeur ajoutée qu'elles apportent à l'opérateur.

D'après votre expérience, quel a été votre salon/événement iGaming préféré et pourquoi ? À quel événement n'avez-vous jamais été mais aimeriez-vous, et pourquoi ?

Mon événement iGaming préféré a été l'exposition ICE London en raison de la diversité des exposants et de l'opportunité de réseautage avec des leaders de l'industrie, ce qui en fait une expérience inestimable. De plus, la chance de voir les dernières innovations et tendances de première main est toujours excitante. Je n'ai jamais assisté à aucun événement en dehors de l'Europe, et c'est une expérience que je chérirais vraiment. Par exemple, j'aimerais assister à l'Expo mondiale du jeu (G2E) à Las Vegas. Évidemment, il n'y a pas de destination plus célèbre dans notre industrie et, comme ICE, l'exposition est réputée pour être l'un des plus grands rassemblements de professionnels du jeu dans le monde. J'ai hâte d'explorer l'atmosphère dynamique et de me connecter avec des collègues de l'industrie du monde entier.

Parlez-nous un peu de votre ville d'origine et de ce qui vous manque chez vous. Et que pouvez-vous nous dire de votre voyage à Malte, depuis combien de temps vivez-vous ici et quelle est votre chose préférée sur l'île ?

Je viens d'un petit et magnifique village de Transylvanie, en Roumanie, appelé Vermes. Naturellement, ce qui me manque le plus, c'est ma famille, mais à part cela, je regrette la beauté du paysage environnant et de la nature, ainsi que la délicieuse cuisine locale. Je conseille à quiconque visite la région d'essayer les "Sarmale", la "Ciorba de Burta" et les "Papanasi" (vérifiez la recette) ! Cela fait presque 9 ans que j'ai déménagé à Malte. Je cherchais l'aventure dans un nouvel endroit et j'ai été attirée par l'histoire riche de Malte et son architecture captivante. Ce n'est que quelques années après mon arrivée que je suis entrée dans l'industrie de l'iGaming, donc construire une carrière dans une industrie aussi rapide et passionnante, combinée au soleil et à la mer, offre un équilibre entre travail et vie gratifiant.

Alors ! Quel est votre passe-temps préféré, votre saison préférée, et où aimeriez-vous le plus visiter en vacances à l'avenir ?

J'apprécie divers passe-temps comme aller à la salle de sport, lire, danser, voyager et la photographie, il y a quelque chose de magique à capturer des moments figés dans le temps. En ce qui concerne ma saison préférée, j'ai un faible pour Noël - l'esprit festif, les rassemblements chaleureux et les lumières scintillantes le rendent toujours spécial. Explorer chaque coin du monde est un rêve pour moi, surtout les endroits riches en histoire. Actuellement, le Japon est en tête de ma liste comme destination de rêve à visiter, pour m'immerger dans sa culture et ses paysages à couper le souffle.

Merci, Denisa !

Nous sommes ravis d'accueillir Denisa dans l'équipe de Gamanza et nous attendons avec impatience notre croissance et notre succès futurs ensemble. Venez rencontrer Denisa lors de l'événement à venir Casino Beats à Malte, où Gamanza Games présentera sa gamme innovante de jeux de casino d'arcade sur le stand #G20. Denisa et Gamanza seront également présents à iGB Live en juillet, et exposeront au Sommet SBC de Lisbonne en septembre. Prenez contact avec Denisa ou Robert Civill via Linkedin, et visitez nos sites Web pour plus d'informations sur les excitantes lignes de produits de Gamanza !

Jeux Gamanza - Jeux de casino d'arcade rapides et amusants

Gamanza Engage - Le logiciel de fidélisation et de gamification le plus innovant sur le marché



Permalien questions-et-reponses-avec-denisa-boar-nouvelle-responsable-des-partenariats-chez-gamanza-10-05-2024-685.html