Lugano: le casino écoppe d'une amende de 1,1 million de francs

Jeudi 18 septembre 2008

La Commission fédérale des maisons de jeu a condamné le Casino de Lugano à une amende record de 1,1 million de francs. Elle accuse l'établissement de négliger la vidéosurveillance. Le casino fera recours.

Son président Erasmo Pelli, qui est lui-même avocat, juge l'amende exagérée. Selon lui, une somme de 40'000 à 50'000 serait acceptable. Au lieu de cela, la Commission fédérale des maisons de jeu a fixé la peine à un pourcent du bénéfice brut, a-t-il expliqué.

On met le casino sous pression parce que le responsable de la vidéosurveillance a omis une fois de contrôler les écrans pendant une trentaine de minutes, accuse-t-il. La Commission n'a pas souhaité s'exprimer, vu que l'affaire est en cours, a indiqué une porte-parole.

Les lacunes dans la surveillance ont été découvertes lors d'une enquête sur une bande soupçonnée d'avoir escroqué les casinos de Locarno et de Lugano de plusieurs centaines de milliers de francs.

En janvier dernier, neuf personnes ont été arrêtées dans cette affaire: cinq employés des casinos et quatre joueurs. Les escrocs ne jouaient que lorsque les autres clients étaient peu nombreux. Le fait qu'ils remportaient la mise toujours auprès des mêmes croupiers a fini par éveiller les soupçons.

Après évaluation des enregistrements vidéo, la direction du Casino de Lugano a transmis les séquences suspectes fin 2007 au Ministère public tessinois. Ce dernier a alors ordonné une enquête qui est toujours en cours.

(source : edicom.ch/SDA-ATS News Service)


#Tags

#AMENDE #COMMISSION #TOUJOURS #VIDEOSURVEILLANCE #FEDERALE #JOUAIENT #EMPLOYES #NOMBREUX #ARRETEES