Tournoi de poker : le Conseil fédéral refuse de corriger le tir

Lundi 6 septembre 2010

Pas question de revenir en arrière sur l'interdiction d'organiser des tournois de poker hors des maisons de jeu. Malgré la pression croissante, le Conseil fédéral recommande de rejeter deux motions de Jacqueline Fehr (PS/ZH) et Jean-Pierre Grin (UDC/VD) exigeant une révision de la loi.

Dans son texte, la candidate socialiste au Conseil fédéral demande que le poker, ou en tout cas sa variante la plus populaire "Texas Hold'em", soit considéré comme un jeu d'adresse. Cette variante pourrait ainsi continuer d'être pratiquée légalement lors de tournois en-dehors des maisons de jeu et éviterait que des jeunes ne soient attirés dans les casinos.

Le conseiller national UDC propose quant à lui que la Commission fédérale des maisons de jeu puisse délivrer des licences allégées aux organisateurs de tournois pour certains types de jeu de poker. Et de relever que la décision du Tribunal fédéral de considérer le poker comme un jeu de hasard "met au chômage de nombreuses personnes".

"Le Conseil fédéral n'estime pas qu'il faille, pour des raisons de protection sociale, remettre en question les principes à la base de la loi sur les maisons de jeu, rétorque-il dans ses réponses aux motions publiées lundi. Il n'entend pas créer des dispositions légales permettant la pratique de jeux d'argent dont les gains dépendent en grande partie du hasard en dehors des maisons de jeu.

Une dérogation, pour le poker, à un principe qui a fait ses preuves serait "injustifiable vis-à-vis des autres jeux", selon le gouvernement.

La pression politique est forte sur le gouvernement pour qu'il revoie sa position. En mars, le Conseil national a déjà adopté une motion UDC exigeant de légaliser la participation à des tournois de poker dans des cercles privés ainsi que leur organisation.

(source : romandie.com/ATS)




Communiqué - L’addiction au jeu d’argent a doublé dans la population : il est urgent de corriger le tir

Selon l’Enquête suisse sur la santé (ESS), la part de joueuses et de joueurs pathologiques a [...]

«J'espère que personne ne tombera dans la dépendance au jeu»: l'accusé aurait dû payer plus de 56 000 francs pour jeu illégal

Tout a commencé par une rencontre avec des amis pendant le confinement dû au coronavirus. [...]

Deux milliards de francs dans les jeux d'argent

Panorama suisse des addictions 2024(extrait - Jeux de hasard et d'argent) Énormes bénéfices [...]

"Ni approprié ni justifié" : le Grand Casino ne contrôlait pas assez les joueurs en ligne - le tribunal prononce une amende salée

Les casinos ont dû fermer pendant la pandémie. De nombreux joueurs se sont donc tournés vers [...]

Sauber est menacé d'amendes à cause de son sponsor

La Commission fédérale des casinos a ouvert une procédure contre l'écurie suisse de Formule 1 [...]