Le casino de Lugano écope de 670'000 francs d'amende

Mardi 16 mai 2006

BERN - L'affaire "Fun Time" coûtera cher au casino de Lugano: la Commission fédérale des maisons de jeu a infligé une amende de 670'000 francs à l'établissement tessinois. Le casino s'incline et n'entend pas recourir contre cette décision.

Le président du casino Erasmo Pelli a indiqué à l'ATS vouloir tourner la page après le départ du directeur Marco Baranzelli et du président du conseil d'administration Rocco Olgiati. Les deux responsables étaient à l'origine de l'ouverture par l'agence italienne "Fun Time" d'un guichet dans le casino luganais.

Or cette société, qui devait fournir des clients fortunés au casino, est soupçonnée d'usure en Italie. Le casino a certes dénoncé le contrat qui le liait à "Fun Time" dès la découverte du pot aux roses en octobre 2003, mais il est apparu qu'il avait omis d'informer la Commission fédérale des maisons de jeu de l'existence de ce contrat.

MM. Baranzelli et Olgiati se sont quant à eux sont vu infliger des amendes de respectivement 70'000 et 100'000 francs. Tous deux ont fait recours. En outre, M. Pelli n'exclut pas que le casino leur réclame des dommages et intérêts.

(source : swissinfo.org/SDA-ATS)


#Tags

#CASINO LUGANO #BARANZELLI #PRESIDENT #FEDERALE #COMMISSION #INTERETS #DECOUVERTE #SWISSINFO #DOMMAGES