La machine à sous lui annonce un gain à un million, le casino refuse de payer : "problème technique"

Mardi 21 mai 2024

En matière d'ascenseur émotionnel, on peut difficilement faire pire. En février dernier, une femme de 72 ans pensait avoir raflé 1,2 million de dollars en jouant à une machine à sous dans un casino du New Jersey (États-Unis), mais l'établissement - qui assure avoir constaté à un "problème technique" sur l'appareil - a annulé son gain. La joueuse est finalement repartie avec 350 dollars. Loin du compte...

Devenir millionnaire et se voir retirer son dû quelques minutes après... C'est la mésaventure vécue par Roney Beal, cliente du Bally's Casino, dans l'État du New Jersey (États-Unis).

En février dernier, cette femme de 72 ans choisit une machine à sous dans l'espoir d'un gain à quatre chiffres : "J'espérais gagner 1 000 dollars, je me disais intérieurement : 'S'il vous plaît, que Dieu me laisse gagner'", confie la joueuse à 6ABC News.

"Madame, vous êtes millionnaire"

Après avoir dépensé plusieurs centaines de dollars, la joueuse touche du doigt son rêve en voyant trois symboles identiques s'aligner. Un multiplicateur x2 accompagne ce jackpot vertigineux qui se fige sur la somme exacte de 1 277 954,35 dollars (environ 1,17 million d'euros).

Douche froide

Un agent de sécurité s'approche, il est porteur d'une nouvelle qui va refroidir l'ambiance : "Il m'a dit que la machine avait mal fonctionné. Il m'a dit "Madame, mettez-vous ça dans la tête, vous n'avez pas gagné".

Un technicien du casino s'affaire autour de la machine. L'agent de sécurité procède tout bonnement à l'annulation du coup à 1,2 million de dollars de la cliente : "Il voulait que j'appuie de nouveau. J'ai refusé et il l'a fait lui-même à la place", retrace la septuagénaire.

Oublié le jackpot, le gain retombe à... 350 dollars. Selon le casino, la cliente aurait "bénéficié" d'une mauvaise inclinaison des rouleaux de la machine.

Un expert pour trancher le litige ?

"De notre point de vue, l'employé du casino a manipulé les preuves, argue Mike Di Croce, l'avocat de Roney Beal. Si vous invitez quelqu'un à jouer dans votre casino et qu'il gagne, vous devez le payer ! Or, cela n'a pas été fait". Maître Di Croce envisage de solliciter un expert pour contrer la défense du casino.

La joueuse entend aussi s'appuyer sur le cas d'une plaignante à qui on avait refusé un gain similaire décroché dans un établissement de jeu de la Nouvelle-Orléans. L'argument d'un dysfonctionnement de la machine n'avait pas convaincu le tribunal qui avait sommé le casino de verser 1,3 million de dollars à la plaignante cliente.

(source : francelive.fr/Joshua DAGUENET)




Stakelogic live fait un pas de plus vers la suisse en signant un accord avec le Grand Casino Baden

Un nouveau partenariat passionnant permettra au Grand Casino Baden d'intégrer le portefeuille [...]

Focus sur l'innovation et la rentabilité : le rapport annuel 2023 de la Stadtcasino Baden AG est disponible

Communiqué de presse Baden, 16 mai 2024 Le groupe Stadtcasino Baden fait preuve d'une [...]

Casino Lugano, l'expérience de divertissement complète : quand le plaisir est une affaire sérieuse

Communiqué de presse - Lugano, 6 mai 2024 Le nouveau lancement de campagne résume les [...]

Le tout premier jeu de crash d'Amusnet, Hot Racing, est arrivé !

Amusnet présente son premier jeu de crash et promet une course automobile palpitante pour [...]