France - Au casino, ils déviaient la boule des roulettes grâce à une tige

Lundi 5 juillet 2021

Une bande de malfaiteurs géorgiens est parvenue à dérober plus de 26.000 euros grâce à ce petit stratagème découvert dans le Rhône.

C'était une arnaque bien rodée. Qui passait quasiment inaperçue jusqu'à ce que des membres du personnel du casino de la Tour-de-Salvagny (Rhône), ne découvrent le pot-aux-roses, rapporte Le Progrès. Les malfrats étaient parvenus en effet à introduire une petite tige grâce à un fil métallique dans les roulettes électroniques des casinos qu'ils voulaient escroquer. A l'aide de ce système astucieux, ils parvenaient à faire dévier la boule et l'amener sur le numéro de leur choix. Il ne restait plus qu'à leurs complices de miser sur les bons numéros pour empocher la mise, détaillent nos confrères.

Sauf qu'au casino Le Lyon Vert, la supercherie n'a pas duré très longtemps. Etonnés de voir un petit groupe amasser plus de 26.000 euros en à peine six jours à cette même roulette, le personnel a saisi la police judiciaire et son service spécialisé, course et jeux. Au terme de leur enquête en 2019, les policiers ont identifié cinq personnes, des Géorgiens qui n'en étaient pas à leur coup d'essai. En lien avec Europol, ils sont parvenus à mettre la main dessus.

Trois prévenus déjà en prison

Deux ans après, les cinq hommes étaient jugés devant le tribunal correctionnel de Lyon, bien que deux d'entre eux étaient déjà en prison aux Pays-Bas pour des faits semblables. Un troisième était lui déjà incarcéré en France, notent nos confrères. Jugés pour "escroquerie en bande organisée", ils ont écopé de quatre ans de prison dont 18 mois avec sursis. Ils ne pourront plus séjourner en Rhône-Alpes. L'avocat d'un des prévenus a rejeté les accusations de fraude en bande organisée : "On n'est pas dans Ocean's Eleven, il n'y avait pas de bande organisée", a-t-il lancé à la barre. Selon lui, son client a voulu se renflouer après avoir perdu de l'argent et a trouvé la technique sur internet. Les cinq hommes avaient pourtant déjà sévi aux Pays-Bas, en Autriche, en Suisse ou au Luxembourg.

En septembre 2020, comme Capital l'évoquait, des malfaiteurs avaient aussi été épinglés pour arnaque à la roulette. Ils échangeaient dans les toilettes du casino leurs jetons contre d'autres dont la valeur était cinq fois plus chère et parvenaient à multiplier leur mise par 20. Ils avaient amassé plus de 330.000 euros.

(source : capital.fr/Xavier Martinage)


#Tags

#ROULETTE #ORGANISEE #PARVENAIENT #PREVENUS #CONFRERES #ROULETTE #PERSONNEL #PARVENUS #MALFAITEURS



Pas d'autre article pour le moment ...