Les casinos suisses misent sur les jeux en ligne depuis la nouvelle loi

Lundi 9 mars 2020

Les casinos de Suisse ouvrent les uns après les autres des plateformes de jeu en ligne. La pratique a été rendue légale par la révision de la loi sur les jeux d’argent, mais la concurrence est rude car des centaines de millions sont en jeu.

Le 10 juin 2018, 73% de la population avait accepté la révision de la loi sur les jeux d’argent avec comme conséquence la légalisation des plateformes de jeux en ligne. Depuis son entrée en vigueur en janvier 2019, cinq des 21 casinos du pays (tous alémaniques) se sont déjà lancés en ligne et trois autres (Genève, Berne et Lugano) ont entamé des démarches.

Car séduire les joueurs est un enjeu de taille: les bénéfices des jeux en ligne sont estimés à plus de 250 millions de francs par année en Suisse, selon les chiffres du Département fédéral de justice et police (DFJP). C'est une somme qui s’échappait jusqu’alors sur des plateformes étrangères.

Toucher un nouveau public

Le Grand Casino de Lucerne a été le deuxième du pays à se lancer sur le web. Il a investi plusieurs millions de francs pour offrir rapidement une plateforme légale aux joueurs.

"Notre expérience sur six mois nous montre que nous arrivons à toucher un nouveau segment de joueurs", se réjouit le CEO du casino Wolfgang Bliem dans le 19h30. "L’offre en ligne ne se substitue pas à l’offre terrestre, au contraire. Nous sommes très contents d’avoir trouvé une offre supplémentaire", souligne-t-il.

D’après les statistiques de l'établissement, plusieurs milliers de personnes ont déjà créé un compte sur son site, en majorité des hommes entre 25 et 45 ans. La plupart ne sont pas des habitués du casino terrestre. En ligne, la dépense moyenne est d’une centaine de francs par mois.

Inquiétudes du côté de la prévention

La multiplication des offres de jeux et leur grande accessibilité inquiète les milieux de la prévention.

"En ligne, les jeux sont plus faciles d’accès", déplore Romaine Darbellay de Promotion Santé Valais. "Il y a aussi des stratégies marketing qui sont plus convaincantes, des bonus gratuits à l’inscription, des concours, et les graphismes les jeux sont très proches des jeux vidéo, donc ciblent aussi les jeunes", poursuit-elle.

Les casinos sont tenus de proposer des mesures sociales contre l’addiction, mais les organes de prévention aimeraient des règles plus strictes, comme des cartes de joueurs ou l’interdiction des notifications qui incitent à jouer.

(source : rts.ch/Céline Brichet/oang)




Pragmatic Play étend sa présence en Suisse avec un accord avec le Grand Casino de Berne

Le fournisseur signe un accord avec l'opérateur suisse, Grand Casino Bern Pragmatic Play, [...]

Casino de Lucerne - On joue ici depuis 20 ans - mais le gros des affaires se fait ailleurs.

Le casino de Lucerne peut actuellement fêter deux événements : il dispose d'une concession A [...]

Nouvelles concessions - première liste de candidats début 2023

Nouvelle attribution des concessions de maisons de jeu Au 31 décembre 2024, les concessions [...]

Campione - La poule aux œufs d’or renaît

Avec sa réouverture en début d’année, après quatre ans de fermeture pour faillite, la maison [...]

Commission fédérale des maisons de jeu : rapport d’activité pour l’année 2021

Berne, 22.06.2022 - Les casinos suisses ont versé en 2021, au titre de l’impôt sur les maisons [...]