Kursaal Bern plébiscité pour son entrée en Bourse sur BX Swiss

Vendredi 2 juillet 2021

Le groupe débutera le négoce à 370 francs par action, dans le haut de la fourchette. Les centre de congrès, restaurants et casinos à Berne et Neuchâtel sont positionnés pour une reprise des affaires.

L’augmentation de capital de 15,1 millions de francs et la cotation en Bourse sur BX Swiss de Kursaal Bern ont rencontré un franc succès, a annoncé le groupe lundi. En particulier auprès d’actionnaires existants tels que les entrepreneurs Willy Michel, qui détenait avant cette opération 10,22% du capital, Hansjörg Wyss (7,54%), et Etienne Jornod (3,07%). Le prix de l’émission conjointe à l'entrée en Bourse (IPO) se situe en effet dans le haut de la fourchette, à 370 francs par action nominative. Le négoce de l’action débutera ce mardi 29 juin.

Kursaal Bern est actif dans trois domaines d’affaires qui a été durement frappé par la crise du Covid-19: l'événementiel avec le centre de congrès, l’hôtellerie et la restauration à Berne, ainsi que les casinos terrestres et en ligne au travers du Grand Casino Kursaal Bern et du Casino Neuchâtel.

Ses actionnaires et dirigeants tablent toutefois sur un retour à la normale qui prévalait avant la pandémie. Ils anticipent aussi de la croissance grâce à un positionnement qualifié d’unique, entre la Suisse romande et alémanique, par le président du conseil d’administration, Daniel Buser. Et d’ajouter: «Nous voyons des opportunités attractives dans les secteurs congrès et événements. Les casinos terrestres se relèvent du Covid-19, alors que le développement du casino en ligne à Berne et le commencement de celui à Neuchâtel se déroulent selon nos plans.»

En 2020, dynamisé par les mesures sanitaires, le nombre de casinos en ligne est passé de quatre à sept en Suisse. Leur chiffre d’affaires a atteint 186,8 millions de francs, en nette hausse rapport à 2019 (23,5 millions). Cependant, ce bond n’a pas permis de compenser des pertes de chiffres d’affaires liées aux mêmes restrictions, de 290 millions pour les casinos terrestres, à 451 millions, d’après les données de la Fédération suisse des casinos. Globalement, le produit brut des jeux du secteur terrestre en ligne a diminué de 127 millions à 638,5 millions de francs.

Un montant net de 14 millions

Le montant net levé dans le cadre de son introduction en Bourse par Kursaal Bern se monte à 14,0 millions de francs. Il sera consacré à développer toutes les activités du groupe bernois pour les rendre plus attractives et gagner des parts de marché. Le centre de congrès sera doté de la technologie numérique la plus récente. Par ailleurs, ses deux restaurants seront transformés et comporteront une offre gastronomique. Finalement, des investissements sont prévus dans le renforcement et la promotion de la marque d’hôtellerie Swisshôtel Kursaal Bern ainsi que celle des plateformes de jeux en ligne 7Melons et Hurrah.

L’entreprise bernoise, qui a un partenariat avec le groupe français Accor, a investi durant les deux dernières années 18 millions de francs dans la modernisation des 171 chambres du Swisshôtel au cœur de la ville fédérale. En outre, 2,8 millions ont été consacrés aux deux casinos.

Le chiffre d’affaires de Kursaal Bern a baissé l’an passé à 42,5 millions de francs (contre 85,8 millions en 2019), à cause de la crise. Avec un résultat d’exploitation brut (Ebitda) et un bénéfice d’exploitation négatifs, de -2,4 et -11,0 millions. En 2019, l’Ebitda et l’Ebit avaient atteint respectivement 17,1 et 7,5 millions. Et le cash-flow libre, environ 10 millions. A un prix de 370 l’action, la valeur boursière de l’entreprise s’élève à 45,3 millions de francs, soit au-dessous des fonds propres revenant aux actionnaires, proches de 70 millions à fin 2020.

(source : agefi.com/Philippe Rey)


#Tags

#KURSAAL BERN #MILLIONS #AFFAIRES #ACTIONNAIRES #NEUCHATEL #TERRESTRES #EXPLOITATION #ENTREPRISE #ATTRACTIVES