Le nombre de joueurs interdits de casinos a bondi avec 10'000 nouveaux cas

Lundi 20 septembre 2021

Le nombre de joueurs interdits de casino en raison d'un risque de dépendance a nettement augmenté l'an dernier en Suisse. Plus de 10'000 nouvelles interdictions ont été enregistrées contre environ 4000 les années précédentes, rapporte la NZZ am Sonntag.

A la fin de l'an dernier, 72'322 accros des casinos et des jeux en ligne étaient interdits de jeux en Suisse, selon la nouvelle statistique de la Commission fédérale des maisons de jeu (CFMJ). Ce nombre a augmenté de 10'870 personnes par rapport à 2019 (+4836 à fin 2019).

Nombre des exclusions des jeux au niveau Suisse
Les dernières statistiques de la Commission fédérale des maisons de jeu (CFMJ).

Nouveaux casinos en ligne

L'ouverture de trois nouvelles maisons de jeu en ligne l'année dernière, sans compter deux nouvelles ouvertures en 2021, a "certainement contribué à cette augmentation", estime la porte-parole de la Commission fédérale des maisons de jeu Marjorie Perusset.

Elle ajoute que cette forte augmentation est principalement due au fait que de nombreux joueurs de casino en ligne ne fréquentent pas les établissements non-virtuels. Il s'agit souvent de nouveaux clients qui n'ont pas attiré l'attention des établissements de jeux avec pignon sur rue.

Il est encore trop tôt pour évaluer l'impact de la pandémie sur les comportements de jeu, car "2020 a été la première année complète au cours de laquelle les casinos sous licence ont exploité leurs services en ligne", explique Marjorie Perusset. La commission des casinos considère toutefois que le grand nombre de suspensions est la preuve que les mesures de prévention fonctionnent et sont appliquées.

Face à l'augmentation des problèmes liés au jeu, la fondation Addiction Suisse demande des restrictions publicitaires et la création d'un groupe d'experts chargés de conseiller les autorités et les prestataires.

En Suisse, les casinos, physiques ou en ligne, génèrent un chiffre d'affaires annuel d'environ 650 millions de francs et les joueurs dépensent même près d'un milliard de francs en loteries et paris sportifs, indique le journal dominical.

Des exclusions inscrites dans la loi

Selon la loi, un casino doit émettre une interdiction de jeu s'il sait ou doit supposer qu'une personne est surendettée ou ne remplit pas ses obligations financières. Cela s'applique aussi si la personne risque de jouer des sommes d'argent disproportionnées par rapport à ses revenus et à sa fortune.

Un casino interdit en outre l'accès à une personne s'il sait ou doit supposer qu'elle est dépendante aux jeux sur la base d'un rapport d'un organisme spécialisé ou d'une autorité sociale.

Les joueurs peuvent par ailleurs décider à tout moment par eux-mêmes de se faire interdire de jeux. Les organisateurs de jeux d'argent qui imposent des interdictions doivent tenir un registre des personnes

(source : rts.ch/cab avec ats)


#Tags

#INTERDITS DE CASINOS #COMMISSION #AUGMENTATION #PERSONNE #FEDERALE #NOUVELLES #PERUSSET #AUGMENTE #ETABLISSEMENTS